0
Posté 12 Février, 2014 par-Ministère de la Culture et des Sports à Nouvelles
 
 

Firman de coordination inter-institutionnelle

Las dos instituciones se comprometieron a través de este convenio, a fortalecer la equidad de género.

Les deux institutions ont convenu par cet accord, renforcer l'égalité des sexes.

Afin d'établir la base pour l'institutionnalisation de l'égalité et de l'ethnicité au sein du ministère de la Culture et des Sports, a été signé le 12 Février, une coordination inter-institutionnelle entre le ministère et le Secrétariat présidentiel pour les femmes SEPREM. L'accord a été signé par Charles Batzin, Ministre et Elizabeth Quiroa, Secrétariat.

L'accord sera un moyen de mettre en œuvre des lois et politiques relatives aux droits des femmes de la diversité culturelle, multiethnique et multilingue. Il vise également à, prévention de la violence contre les femmes, et le respect de la Politique nationale pour la promotion et le développement intégral de la femme et égalité des chances PNPDIM plan PEO 2008-2013.

La Constitution de la République, établit le principe de l'égalité de tous les citoyens, les hommes et les femmes sans aucune discrimination, Sur la base de cette prémisse, Le Guatemala a également rejoint d'autres conventions internationales, tels que la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW), Plate-forme d'action de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, Pékin de 1995 et la Convention interaméricaine pour la prévention, La sanction et l'élimination de la violence contre les femmes, notamment.

Contraintes dans les considérants, il est essentiel de coordonner les efforts interinstitutions pour faire avancer efficacement le cadre des lois et des politiques adoptées par l'État et de Gouvernement du Guatemala, promouvoir et renforcer la reconnaissance des droits économiques, social, droits politiques et culturels des femmes; en respectant sa diversité multiethnique et multilingue et d'encourager et de promouvoir la transformation des structures sociales et culturelles qui favorisent la discrimination, exclusion et le racisme, l'ouverture de la transformation de la culture institutionnelle.

Les deux institutions se sont engagées à examiner et mettre à jour les lois et les politiques, dans sa structure interne et la prestation de services externes, assurer le respect des engagements nationaux et internationaux qui font partie de cet accord et successives ayant un lien direct avec l'avancement dans le même. L'accord entre en vigueur à ce jour et se terminera 31 Décembre 2016.

Culture, moteur de développement!

2,150& nbsp; vues au total, 4& Nbsp; vues aujourd'hui


-Ministère de la Culture et des Sports