0
Posté 8 Août, 2013 par le ministère de la Culture et des Sports à Nouvelles
 
 

Pérez condecora a National Geographic

Le président du Guatemala, Otto Perez, Il a décoré l'association avec l'Ordre National Geographic du Quetzal dans le degré de Grand Officier, par “inestimable” soutien apporté de 1910 à la diffusion de la civilisation Maya.

El presidente Otto Pérez condecoró a la asociación National Geographic con la Orden del Quetzal. Foto EFE/s21

Président Otto Perez honneur de National Geographic association avec l'Ordre du Quetzal. Foto EFE / s21

Au cours d'une cérémonie qui s'est tenue à la Salle des drapeaux Palais National de la Culture, Pérez Molina, accompagné de son ministre des Affaires étrangères Fernando Carrera, imposé le logo de la bannière de l'institution, qui a été représentée par son vice-président, Terry Garcia.

Le président a déclaré dans son discours que le prix en reconnaissance de recherche et d'exploration, National Geographic, depuis 1910 a montré son intérêt dans l'ancienne culture maya.

En 1926, rappelé, un rapport qui a appelé “Berceau de la civilisation maya” a commencé à divulguer l'histoire des peuples anciens et modernes du Guatemala.

Depuis ont été accordées 130 subventions guatémaltèque et archéologues étrangers, qui, avec le National Geographic ont fait 20 documentaires pour la télévision, 80 rapports et 10 livres sur les Mayas, dit-il.

Pérez Molina a souligné que l'alliance stratégique entre le Guatemala et la National Geographic Society a permis diffuser le patrimoine culturel et naturel de ce pays d'Amérique centrale.

Pour sa part, Terry Garcia dit que le prix était le “Le meilleur cadeau” par 125 ans qui observe National Geographic.

“Quelle meilleure célébration et de meilleur cadeau à recevoir ce prix”, Garcia a réitéré, de rappeler que depuis le début Guatemala a joué un rôle important dans la sensibilisation de la culture des Mayas.

“Nous sommes très fiers de soutenir la recherche archéologique de la civilisation maya”, dit, et a révélé que le mercredi signé avec la Fondation du patrimoine naturel, culturel et Maya (Pacunam), une lettre d'entente pour soutenir la recherche dans la biosphère Maya.

Garcia a également déclaré que National Geographic s'est engagé à contribuer à attaquer le pillage des biens hérités des Mayas, et a exhorté la communauté internationale à se joindre à ce soutien.

“Le XXIe siècle sera l'ère de l'exploration pour toute l'humanité, car il ya encore des mystères à découvrir et National Geographic fait ce travail”, conclu.

(Source: Siècle 21)

2,150& nbsp; vues au total, 3& Nbsp; vues aujourd'hui


Ministère de la Culture et des Sports

 
Département de la communication et de la diffusion culturelle