0
Posté 11 Juillet, 2013 par Stuart Torres à Patrimoine
 
 

Processus de nomination

Seuls les pays qui ont signé la Convention du patrimoine mondial, engagés à protéger leur patrimoine naturel et culturel, peuvent présenter des candidatures pour les propriétés sur leur territoire à prendre en considération pour inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

1 – Lista provisoire

La première étape d'un pays doit prendre est de faire un “inventaire” son patrimoine culturel et naturel situé importante au sein de ses frontières. Ce “inventaire” qui est connu comme la Liste indicative, et fournit une prévision des biens que l'Etat partie peut décider de déposer à l'entrée dans les cinq à dix prochaines années et peut être mis à jour à tout moment. Est une étape importante, car le Comité du patrimoine mondial ne peut étudier une proposition d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial, sauf si le bien a déjà été inclus dans l'État partie de la liste indicative.

2 – Le dossier d'inscription

En préparation d'une liste indicative et la sélection des sites d'elle, un Etat partie de planifier à présenter un dossier de proposition. Le Centre du patrimoine mondial offre des conseils et de l'assistance aux Etats parties dans la préparation du dossier, d'être aussi complet que possible, veiller à ce que la documentation et les cartes requises. La candidature est soumise au Centre du patrimoine mondial, pour examen et pour vérifier qu'elle est complète. Une fois que le fichier est en candidature dûment rempli au Centre du patrimoine mondial envoie les organes consultatifs pour évaluation.

3 – Les Organisations consultatives

Les biens proposés ont été évalués indépendamment par deux organes consultatifs créés par la Convention du patrimoine mondial: Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) et l'Union mondiale pour la nature (UICN), qui constituent le Comité du patrimoine mondial des évaluations des sites culturels et naturels désignés. Le troisième organe consultatif est le Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), une organisation intergouvernementale qui donne au Comité des conseils d'experts sur la conservation des sites culturels, ainsi que des activités de formation.

4 – Le Comité du patrimoine mondial

Une fois qu'un site a été proposé et évalué, correspond au Comité intergouvernemental du patrimoine mondial de prendre la décision finale sur l'enregistrement. Une fois l'an, le Comité se réunit pour décider quels sites seront inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. Vous pouvez aussi différer sa décision et demander des informations complémentaires sur les sites des États parties.

5 – Les critères de sélection

Pour figurer sur la Liste du patrimoine mondial, sites doivent avoir une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire à au moins un des dix critères de sélection. Ces critères sont expliqués dans les Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial, Outre le texte de la Convention, est le principal outil de travail sur le patrimoine mondial. Les critères sont régulièrement révisés par le Comité pour refléter l'évolution de la notion de patrimoine mondial.
Jusqu'à la fin de 2004, Sites du patrimoine mondial ont été sélectionnés sur la base de six culturelle et quatre critères naturels. Avec l'approbation des Lignes directrices révisées, un seul ensemble de dix critères.

10,767& nbsp; vues au total, 4& Nbsp; vues aujourd'hui


Stuart Torres