0
Posté 26 Juillet, 2013 par Stuart Torres à Non classé
 
 

Présentation “Le rêve de la paix”, Miguel Angel Sandoval

paz

Quatrième de couverture: En Le rêve de la paix, Miguel Angel Sandoval présente ses souvenirs et sa vision du processus politique conduisant à des tours de Madrid 1987 et les conséquences immédiatement après, à ce qu'il considère comme "une nouvelle ère" vers la mi- 1988 avec la conférence de l'Amérique centrale développée dans le cadre du nouveau travail politique et diplomatique. Il a été rédigé sur la base de souvenirs personnels, travailler les notes nues prises le long 1987 et 1988, rapports politiques de l'époque, ainsi que des coupures de la presse étrangère.

L'auteur dit: «C'est cette rencontre, oui, que les données de l'histoire de la recherche de la paix au Guatemala, dont la première armée du gouvernement guérilla et nous publiquement dans un pays ami. Quelque chose processus guatémaltèque était si rude feux impensables tous les partis. Ni guérilla militant considéré cette situation comme possible, ni les militaires comme envisagé dans ses différentes étapes. Dans la mesure où des mois ou des années après, collègues intéressés dans le processus qui a ouvert à Madrid, Nous nous sommes demandé avec étonnement, si nous leur avions donné à l'armée, tandis que les politiciens des gouvernements membres de la délégation, des menaces de mort les accompagnaient un certain temps. Telle était l'impact que cette première réunion ".

Sandoval, Michel-Ange. Le rêve de la paix. Le début de dialogue entre le gouvernement et la guérilla. Guatemala: F&G Editores, Journal, 1une. édition. xii 264 págs. 13.3 x 20.9 cms. ISBN: 978-9929-552-76-0. Broché. US $ 19.00. Q.100.00.

Biographie de Miguel Sandoval

 

Miguel Angel Sandoval. Guatémaltèque. Il a commencé comme un activiste social dans le mouvement étudiant dans les années soixante du XXe siècle. Il a fait partie des premiers groupes de la résistance armée dans les zones urbaines. Des années plus tard, membre du groupe fondateur de l'Armée de guérilla des pauvres. Parmi les exilés et les retours clandestins dans le pays, sociologie étudié en France. Dans les années quatre-vingt, faisait partie de la Commission politique diplomatique de l'insurrection et a participé à des pourparlers de paix.

Il a été chroniqueur dans Le journal, Liberté de la presse, Journal de centrale, Débat de l'URNG, les magazines et les médias électroniques, national et international. Diriger le programme de télévision "Good Morning – Bonne nuit ", Canal VEA. Il a publié plusieurs livres.

Afin de promouvoir les accords de paix ont travaillé en CALDH, ainsi que d'autres organisations sociales telles que la plate-forme agraire. Conseiller parlementaire en plusieurs périodes et de conférencier invité pour les municipalités, les universités et les associations dans le pays. Il a également été professeur d'université et consultant auprès d'institutions nationales et internationales.

En 2007 candidat à la présidentielle a été laissé.

3,369& nbsp; vues au total, 4& Nbsp; vues aujourd'hui


Stuart Torres